Afin de refroidir ses nombreux data centers, le géant américian compte sur l’IA ou l’intelligence artificielle via DeepMind.

Les data centers permettent aux utilisateurs d’accéder rapidement aux multiples services de Google.

Une association réussie entre Google et DeepMind

Les nombreux services de Google en termes d’accès impliquent YouTube, Gmail, recherche Google, Google Maps, entre autres. D’après Google, l’association avec DeepMind est une réussite.

Après plusieurs mois d’utilisation, la consommation d’énergie d’un data center atteint les 30%. Google a une confiance constante dans l’intelligence artificielle. Le géant américain estime que cette solution est suffisamment autonome et intelligente.

La firme attend une gestion sans intervention extérieure et l’auto-application des recommandations. Cependant, une équipe d’ingénieurs peut reprendre le contrôle à tout moment en cas d’erreurs.

Pour retrouver les motivations de Google sur l’IA, rendez-vous ici.

DeepMind et le concept d’intelligence artificielle

A la base, le concept d’intelligence artificielle sert uniquement d’aide aux ingénieurs. L’IA ne doit servir qu’à procurer les recommandations les plus pertinentes aux techniciens.

Chez DeepMind, l’IA provient des algorithmes d’automatisation de processus de refroidissement. Cette alternative autorise les agents des data centers pour accomplir d’autres tâches.

En effet, le système d’IA inclus dans le Cloud récupère une partie du mode de refroidissement du data center. Il s’agit d’un aperçu qui opère toutes les cinq minutes.

Le processus passe par des milliers de capteurs déployés au niveau du data center. Ensuite, les données sont analysées via un réseau neuronal. Grâce à ce réseau, il est possible de déterminer la mise en place des combinaisons de règles.

Par la suite, ces combinaisons vont influencer la température du système dans un proche avenir.

A propos de DeepMind

DeepMind est une entité britannique dédiée à l’intelligence artificielle. La firme est rachetée par Google en 2014.

Le leitmotiv de l’enseigne consiste à « résoudre l’intelligence ». Pour y parvenir, elle compte sur plusieurs combinaisons.

En effet, ces combinaisons incluent les techniques d’apprentissage automatique et les neuro-services des systèmes. Par ailleurs, l’objectif de ces combinaisons vise la construction d’algorithmes d’apprentissage généraliste.

Hormis le deeplearning, DeepMind prend également appui sur le « deep reinforcement learning ». Le logiciel apprend par l’intermédiaire des actions.

Ensuite, il considère les effets et les conséquences. Depuis l’année dernière, la firme met l’accent sur le développement de solutions aptes au raisonnement relationnel et prédictif.

La solution vise à produire un moteur physique intuitif. Découvrez les avancées des recherches et les progrès de la marque en compulsant ce sujet.

 

Crédit Photo : generation-nt.com & uk.businessinsider.com

De formation supérieur en Marketing et communication, je kiffe partager et expliquer tout ce que je déniche sur Internet, spécialement les objets connectés. Je suis aussi cinéphile, je passe ma vie au ciné … non je ne suis pas un vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *