Je souhaite vous éclairer davantage sur le casque VR professionnel de Star VR.

Star VR se base sur la technologie eye-tracking avec One.

Le système d’eye-tracking spécifique au casque VR de One

La technologie eye-tracking repose sur le suivi de la pupille. Cela permet d’améliorer la qualité de l’affichage VR.

Le casque VR de One est apte pour la détection de la position des pupilles. Cette détection porte sur le regard de l’utilisateur.

L’eye-tracking sert à augmenter le rendu des images VR. Il s’agit de mieux calculer davantage de détails graphiques au lieu précis visé par le regard.

Grâce à cette opportunité, la majorité des ressources sont sollicitées sur une zone VR plus petite. Cette zone VR obtient un rendu plus réel.

Retrouvez les fonctionnalités du casque VR de One en consultant ce lien.

Le capteur Steam VR 2.0 du casque eye-tracking

Le casque VR One dispose d’un capteur Steam VR 2.0. Ce capteur Steam est compatible avec la technologie eye-tracking.

Les autres composantes technologiques incluent la résolution 8 k. Le dispositif propose un champ de vision étendu à 210 degrés.

Malheureusement, le casque VR One n’est pas encore commercialisé au grand public. Pour l’instant, sa vente est réservée uniquement aux professionnels et aux attractions à thèmes.

Le prix n’est pas encore communiqué. On attend un tarif plutôt élevé.

 

Quelques points techniques à retenir avec l’eye-tracking du casque VR One

Hormis le système d’eye-tracking, le casque VR One supporte des écrans cadencés à 90 FPS. Le champ de vision est de 210° en horizontal pour 130° en vertical.

Le module de détection des mouvements de la rétine de la marque Tobil comprend un rendu fovéal. Ce module établit une technologie disruptive pour le casque VR.

Ainsi, le rendu sera plus précis au centre de la vue. De plus, la vision périphérique bénéficie de détails plus réduits.

Quant au champ de vision, il offre un effet tunnel quasi nul. Le champ de vision du casque VR One en eye-tracking procure un champ proche de l’être humain.

Les lentilles sont revisitées. Elles demeurent fidèles au style Fresnel.
Elles sont mises en place devant des écrans AMOLED full RGB. Par ailleurs, la définition diffuse 1830 x 1464 pixels par œil.

Cela permet de profiter d’un gain de 0,8 million de pixels avec un passage de 4.6 à 5.4. Le casque VR One existe en 2 versions.

Cela comprend le STAR VR One et une déclinaison XT. Cette déclinaison XT implique une solution de tracking optique.

Les derniers détails sur le casque VR One eye-tracking

Les deux versions de casques VR pèsent environ 450 grammes. Star VR One est une réalisation du Studio suédois Starbreeze.

L’eye-tracking permet de profiter d’un réalisme spatial et d’une belle sensation d’immersion. Pour de plus amples détails, rendez-vous ici.

 

 

Crédit Photo : starvr.com & techradar.com

De formation supérieur en Marketing et communication, je kiffe partager et expliquer tout ce que je déniche sur Internet, spécialement les objets connectés. Je suis aussi cinéphile, je passe ma vie au ciné … non je ne suis pas un vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *