Je vais traiter de la start-up Ubiant originaire de la ville de Lyon. Ubiant a développé un outil consacré au smart building pour répondre aux normes environnementales.

Les enjeux de la société Ubiant

Le Grenelle de l’environnement de 2008 a rendu les règles environnementales plus restrictives dans le domaine du bâtiment. En effet, les constructions sont dans l’obligation de produire davantage d’énergie par rapport à la consommation combinée en éclairage, au niveau du chauffage ainsi qu’en termes de contrôle d’accès.

Cette démarche revient à réduire le côté matériel afin de générer plus d’argent et d’énergie à consacrer à d’autres utilisations. Pour en savoir plus sur Ubiant consultez cet article.

Le cœur d’intelligence propre à Ubiant

L’année 2011, Ubiant conçoit un cœur d’intelligence artificielle. L’objectif consiste à créer la communication entre des objets connectés.

Cette procédure permet l’élaboration de services pratiques disponibles dans la vie de tous les jours. Cela passe par l’action des interfaces utilisateurs novatrices et ergonomiques.

En fait, le système repose sur l’utilisateur et l’information perçue sur le type de confort proposé. D’après Ubiant, le bâtiment doit apprendre à s’adapter à l’être humain.

En outre, la solution d’Ubiant s’adresse aux services d’assistance des personnes dépendantes.

Un aperçu des possibilités de Quickmove

Les autres fonctions de Quickmove concernent le pilotage local ou à distance d’un bâtiment par le biais d’un Smartphone. Afin d’y parvenir, 3 indicateurs de confort et 3 sources d’énergie sont sollicitées.

Le confort intègre la température, la luminosité, la qualité de l’air. Quant aux sources d’énergie, elles portent sur le réseau électrique, le stockage et la production locale.

Ainsi, quant un utilisateur a besoin de plus de luminosité, le dispositif va prioriser l’ouverture d’un brise soleil par rapport à l’éclairage.

A propos du smart building

Les smarts buildings figurent parmi les smarts grids. La technologie du smart building correspond à la rationalisation de l’énergie classique et l’apport d’énergies renouvelables.

La gestion énergétique va porter sur une consommation optimisée pour assurer davantage de confort et de sécurité aux usagers. Cette gestion passe par le respect des normes légales.

Le smart building est basé sur le pilotage automatisé des énergies du bâtiment avec une communication fonctionnelle entre la répartition et le contrôle de l’énergie. Le smart building requiert l’établissement de dispositifs de mesures et d’automatisation.

Par ailleurs, les bâtiments sont conçus pour la réduction de la consommation électrique de manière globale via un raccordement électrique au niveau du réseau.

Pour obtenir plus de renseignements, lisez ceci.

Crédit Photo : twitter.com & ubiant.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *