Réseau Coronavirus Trafic Internet France

Les mesures de confinement pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus se répandent à l’Europe entière. Face à ces mesures de restriction qui poussent les gens à rester chez eux, Internet est la fenêtre d’évasion privilégiée des populations. En effet, depuis que le « restons chez nous » est devenu la devise de la lutte contre l’épidémie, le trafic Internet mondial a explosé…

L’union sacrée des réseaux sociaux contre le Coronavirus

À tous les niveaux, le monde des entreprises se mobilise pour aider, à sa façon, à lutter contre la propagation du virus. Du côté des grandes firmes du numérique, une alliance a été mise en place. Les grands groupes ayant pris la mesure du danger que représente le coronavirus pour les populations.

Dans un communiqué publié sur Twitter par Microsoft, les plateformes Facebook, Google, Reddit, Twitter, LinkedIn Youtube et Microsoft ont annoncé s’unir pour aider les gens à passer le temps pendant cette période de confinement :

 » Nous travaillons en étroite collaboration sur les efforts de réponse à COVID-19. Nous aidons des millions de personnes à rester connectées tout en luttant conjointement contre la fraude et la désinformation sur le virus, en augmentant le contenu faisant autorité sur nos plateformes et en partageant des mises à jour critiques en coordination avec les agences gouvernementales de santé du monde entier. Nous invitons d’autres entreprises à se joindre à nous dans nos efforts pour assurer la santé et la sécurité de nos communautés. « 

À l’échelle nationale, d’autres actions de géants du numérique sont à noter. Canal+ notamment, a indiqué que ses chaînes d’habitude cryptées seront mises disponibles en clair pour les détenteurs d’une Box Internet.

Le trafic Internet face à un succès impromptu

Si les géants du numérique s’unissent face à cette épidémie de Coronavirus, c’est également parce que les populations sont beaucoup plus connectées en ces périodes de confinement. Au-delà du télétravail, la demande en contenu de divertissement de cesse de croître. Ainsi, comme l’a relevé DE-Cix, l’un des principaux hubs du trafic Internet mondial, un pic à 9,1 térabits par seconde a été atteint. Un chiffre qui correspond, d’après l’établissement, à deux milliards de page A4 téléchargées chaque seconde, ou encore le lancement de deux millions de vidéos en Haute Définition.

Si cela constitue une situation qui établit déjà des « records mondiaux » en termes d’utilisation du trafic, les fournisseurs d’accès se veulent rassurant et évoquent des infrastructures qui peuvent « peuvent absorber des pics liés à cette croissance prévisible de la consommation« . En effet, comme l’indique Arthur Dreyfuss, le directeur de la Fédération Française des Télecoms : « Il n’y a pas de crainte immédiate à avoir mais nous restons attentifs à l’évolution de la situation ». Ainsi, les personnes possédant la fibre ne devraient pas subir de dégradation notoire de leur bande passante, mais, les personnes avec l’ADSL pourraient subit quelques ralentissements…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *