Facebook fusion Messenger WhatsApp Instagram

La dernière mise à jour de Messenger, l’application de messagerie de Facebook, est disponible depuis quelques jours chez la plupart des utilisateurs. Cette nouvelle version constitue une petite révolution pour le service de messages de Facebook puisqu’elle commence le projet visant à unifier Messenger, Instagram et WhatsApp.

84 % de lignes de codes supprimées

Pour la version iOS, le groupe de Mark Zuckerberg explique avoir supprimé « 84 % des lignes de codes » de Messenger. Une optimisation au cœur du fonctionnement de l’application qui permet d’alléger grandement le poids final, puisque le programme ne pèse désormais plus que 136,5 Mo. Résultat, l’application charge plus vite mais est également plus fluide. Les performances sont bien meilleures et l’application supporte désormais le thème sombre natif d’iOS 13.

Sous Android, la mise à jour continue d’être déployée au fur et à mesure sur les différents appareils des différents constructeurs.

Cependant, cette mise à jour s’est faite au prix de quelques fonctionnalités, puisque, par exemple, les sondages ne sont pas encore compatibles avec la dernière version de Messenger…

Objectif : fusionner les sous applications de Facebook

Avec cet allégement de l’application, Facebook prépare également un gros projet sur lequel le réseau social travaille depuis plusieurs mois. En rendant l’application Messenger plus légère, cela permet aux développeurs de Facebook de préparer la fusion de Messenger, Instagram et Whats’App. Cette volonté de fusion fait suite à la demande de Mark Zuckerberg, qui, en personne, avait souhaité voir se rapprocher les trois services de messageries des trois applications détenues par Facebook. Il souhaite simplifier le fonctionnement de ces dernières et permettre l’interopérabilité entre les services de toutes ces applications.

Ainsi, cette mise à jour de Messenger indique qu’Instagram et Whats’App devraient prochainement bénéficier d’une mise à jour visant à alléger leurs codes et ainsi pouvoir être fusionnés dans une mise à jour future.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *