Une partie de jeu de Fortnite

 

Banni de l’App Store d’Apple et de Google Play Store, Fortnite fait finalement son grand retour sur iOS et Android grâce au programme GeForce Now de Nvidia. Le Battle Royale d’Epic Games peut actuellement se jouer sur smartphone en beta pour un petit nombre de joueurs. La communauté sera élargie au fil des semaines. Pour ce come-back, le jeu profitera d’une version tactile inédite.

Epic Games a osé défier les grands

Depuis un an, il n’est pas possible de télécharger Fortnite sur les boutiques d’Apple (App Store) et de Google (Google Play Store). Les deux géants du numérique ont banni la Battle Royale d’Epic Games de leurs plateformes pour cinq ans à la suite d’un conflit ayant débouché sur un bras de fer juridique.

Ce désaccord a surgi après l’opposition d’Epic Games contre l’imposition de 30% de taxe par Apple sur les achats intégrés aux applications. En réaction contre cette décision, l’éditeur avait intégré son propre système de paiement au sein du jeu. Mais ce recours ne lui apportait pas grande chose. Ainsi, après quelques mois de résistance, il a trouvé un moyen d’échapper à la restriction : une arrivée sur le cloud de Nvidia.

Pas besoin de s’abonner

En effet, la firme technologique a annoncé cette semaine dans son blog que Fortnite sera binetôt disponible sur iOS et Android via son service GeForce Now. Il s’agit, pour l’instant, d’une version bêta fermée, c’est-à-dire accessible uniquement à un petit nombre de joueurs.

Pour profiter de ce free-to-play sur mobile, il faudra passer par le navigateur Safari sur le système iOS et par l’application GeForce Now sur Android. Le plus génial c’est qu’on n’a pas besoin de s’abonner à GeForce Now ou de payer un abonnement. Il suffit de s’inscrire gratuitement sur le service cloud gaming de Nvidia avec un smartphone.

…mais les abonnés prioritaires sur les serveurs

Précisons que les inscriptions à la bêta se feront progressivement par vague au fil des semaines pour ne pas planter les serveurs. Bien sûr, ces serveurs seront davantage accessibles à ceux qui disposent d’un abonnement prioritaire ou du tout dernier RTX 3080. La firme américaine souligne également qu’elle préviendra les joueurs des dates de leurs sessions de jeu un peu plus tard au cours du mois de janvier. Pour l’heure, elle n’a pas fixé de date officielle de fermeture de la bêta.

Une collaboration gagnante pour les deux parties

Pour garantir une meilleure expérience de jeu, Nvidia a conçu de nouvelles commandes tactiles et retravaillé l’ergonomie. Toutefois, les joueurs peuvent toujours se servir des accessoires Bluetooth classiques de GeForce, notamment des manettes. Pour Epic Games, cette collaboration avec Nvidia permet de contourner les interdictions d’Apple et Google, mais également de varier ses canaux avec le cloud. Quant à Nvidia, le bêta lui permettra d’éprouver la capacité de ses serveurs et de vérifier la qualité graphique qu’on pourrait atteindre.

En mettant la main sur Fortnite pour les versions mobiles, le fabricant de processeurs graphiques montre qu’il peut intégrer des jeux à son catalogue sur d’autres supports, autres que les PC. Il démontre également sa capacité à innover et à satisfaire un plus grand nombre de joueurs. Par ailleurs, Nvidia prend une option sérieuse dans le cloud, perçu comme l’avenir des jeux vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.