Dans la matinée du vendredi 22 avril, le groupe Casino présentation son chiffre d’affaires du premier trimestre 2022, affichant notamment une croissance totale de +4,7% par rapport au premier trimestre de l’année 2021. Du fait de la publication de ces résultats trimestriels encourageants par le distributeur dirigé par Jean-Charles Naouri, les analystes financiers se montrent à nouveau confiants sur l’évolution du titre du groupe Casino.  

Le groupe de Jean-Charles Naouri a le vent en poupe au premier trimestre 2021

La publication du chiffre d’affaires du premier trimestre 2022 a été plutôt favorablement réceptionnée par les marchés, comme en témoigne la hausse du cours de l’action du distributeur stéphanois à la suite de cette publication financière. Entre le vendredi 22 avril à 13h et le lundi 24 avril à la même heure, l’action Casino passait en effet de 15,99€ à 17,04€ (+6,56%), confirmant ainsi une hausse tendancielle du cours entamée depuis la mi-avril, et ce malgré l’absence de contexte boursier haussier pour les entreprises du secteur. A titre de comparaison, l’action Carrefour est passée de 19,95€ à 11h du matin à 19,61€ à la fermeture des marchés le vendredi 22 avril. L’action Carrefour a amorcé une timide remontée le 26 avril avant de redescendre à 19,8€ le 27 avril, soit 3,88% de moins que la valeur de 20,6€ atteinte le 19 avril (la plus haute valeur atteinte depuis un an par l’action Carrefour).

Comme le confirme la remontée du cours de l’action Casino la publication financière du T1 2022 est plutôt favorable pour le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri.

En effet, outre des cash flows nets en forte augmentation (+ 570 millions d’euros par rapport au T1 2021), le e-commerce alimentaire du distributeur français se distingue particulièrement avec une hausse de +21%, malgré un contexte sectoriel plutôt morose à l’échelle nationale (marché en recul de 5%). Le groupe Casino enregistre également de bonnes performances en Amérique Latine, une géographie où son chiffre d’affaires connait une hausse totale de +13,2% par rapport au T1 2021. Cette dynamique de croissance est portée par l’amélioration de l’économie colombienne (pays où opère la filiale du groupe Grupo Éxito) ainsi que par l’expansion d’Assaí au Brésil, cette filiale du groupe Casino ayant notamment inauguré 32 magasins au cours des douze derniers mois. Assaí est en outre en train d’opérer la conversion de 60 hypermarchés Extra appartenant jusqu’alors à GPA, une autre filiale du groupe Casino, au format Cash & Carry. Les magasins déjà convertis ont vu leurs ventes multipliées par trois.

Des analystes confiants sur le cours de l’action Casino

A la suite de la publication financière du T1 2022, les analystes de Invest Securities estiment que ce trimestre marque la fin d’une période houleuse pour le groupe de Jean-Charles Naouri (la crise sanitaire ayant naturellement touché les retailers en 2020/2021). Invest Securities constate aussi la dynamique favorable des ventes à l’international.

Alpha Value considère pour sa part que la performance du groupe Casino sur ce trimestre a dépassé les attentes, tant en termes de croissance à périmètre constant que d’EBITDA. Les analystes d’Alpha Value estiment en outre que la complétion du plan de cession d’actifs aura lieu avant l’échéance fixée par la direction du groupe français (fin 2023). Si les analystes de Barclays jugent que les performance du T1 2022 demeurent assez « faibles dans l’absolu [1]», ils précisent que les ventes à périmètre constant en France ont dépassés leurs attentes initiales. Sur la base de ces constatations, Alpha Value a fortement réhaussé son objectif pour le cours de l’action à six mois, désormais placé à 29,5€ (l’action étant actuellement à 16,89€).

 

 

[1] « remained weak in absolute terms » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.