Un Ovni à l'horizon, dans un paysage.

 

Après avoir passé des décennies à ignorer ces phénomènes, la NASA annonce qu’elle va mener une enquête pour comprendre les OVNI. Toutefois, loin de vouloir débusquer de potentiels extraterrestres, l’agence américaine souhaite simplement étudier la question sous un angle scientifique.

La National Aeronautics and Space Administration (NASA) a annoncé, le jeudi 9 juin 2022, l’ouverture d’une enquête sur les objets volants non identifiés (OVNI). Ces phénomènes aériens étranges qui fascinent tant les êtres humains depuis plusieurs décennies. Il existe aujourd’hui des milliers de témoignages sur des rencontres avec ce type d’appareils ainsi que ses occupants, les fameux « êtres verts » à la tête proéminente. Le monde scientifique n’a vraiment jamais cru à ces histoires-là car non observables de manière probante.

Mise en place d’une équipe d’éminents scientifiques en aéronautique mise en place

La NASA décide quand même d’y jeter un coup d’œil vu le fort intérêt du public. L’agence gagnerait d’ailleurs à fouiller d’abord sur Terre, elle qui recherche une vie sur d’autres planètes. Une équipe d’éminents scientifiques et d’experts en aéronautique a été mise sur pied pour mener cette enquête qui doit débuter à l’automne. Il s’agira dans un premier temps de collecter les données déjà existantes pour compenser la faible quantité d’observations solides. Ces informations pourront provenir de diverses sources, notamment de gouvernements, de militaires, d’entreprises (par exemple les compagnies aériennes) ou d’individus.

Par la suite, il faudra déterminer les données qui manquent et trouver comment les collecter au mieux. Enfin, les experts devront décider avec quels outils ils les analyseront à l’avenir. L’enquête devrait durer neuf mois et aboutir à un rapport public. Cela « en adéquation avec les principes d’ouverture, de transparence et d’intégrité scientifique » de la NASA. L’agence gouvernementale assure aussi que n’importe qui aura accès au document et pourra les étudier en toute liberté. Pour rappel, elle lève déjà un voile sur la conquête spatiale par la publication de vidéos du robot Perseverance sur Mars.

Pas d’illusions à se faire?

A travers sa nouvelle initiative, la NASA ne cherche pas vraiment à retrouver des extraterrestres quelque part sur Terre pour leur demander le but de leurs parades. Elle souhaite simplement étudier la question sous un angle scientifique afin de la dé-stigmatiser, voire plus…Si elle tombe sur l’inattendu. L’astrophysicien David Spergel, qui pilote les travaux, souligne ainsi qu’il ne faudrait pas s’attendre à ce que l’étude éclaircisse de nombreux points de ces mystères. L’enquête fournirait plutôt une sorte de feuille de route pour tendre vers plus de compréhension des phénomènes aériens. Ceux-ci pourraient n’être que de simples objets terrestres, par exemple des technologies militaires très avancées, ou le fruit d’une imagination débordante.

Remise en question du Pentagone et du Congrès avant la NASA

Le changement de position de la NASA sur les OVNIS couronne le volte-face du gouvernement américain, qui avait toujours considéré cette question comme relevant du « top secret ». Ce qui a d’ailleurs nourri des spéculations comme celles autour de la base militaire secrète dite Zone 51 dans le Nevada. En juin 2021, le Pentagone avait rejeté l’existence d’extraterrestres, mais a reconnu le caractère troublant de phénomènes rapportés par des pilotes militaires sérieux.

Le 17 mai dernier, le Congrès a ouvert à son tour le dossier, pour la première fois. Cependant, les sénateurs américains ont porté leurs préoccupations sur les problèmes de sécurité nationale et aérienne. Pour eux, les OVNI pourraient constituer de potentielles menaces développées par un pays ou une organisation rivale. Mais si l’on doit réfléchir ainsi, c’est plutôt le monde qui devrait craindre des actions de la part des Américains vu leur niveau de leurs technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.