Je trouve que Boston Dynamics a su rebondir avec son robot chien SpotMini. Après avoir apporté quelques ajustements, la firme annonce que son robot est désormais en période de pré-production.

Les premiers exemplaires seront proposés à la vente au public en 2019.

Des débuts un peu maladroits et un avenir prometteur

Lors de sa première présentation, quelques mois auparavant, le robot « Spot » de Boston Dynamics faisait sourire. Ce robot similaire à un canin se révélait maladroit face à une simple peau de banane.

Cette année 2018, Boston Dynamics dévoile une version mini améliorée. Actuellement, le robot est capable de manipuler plusieurs types d’objets avec plus de maîtrise.

Une fonction particulièrement novatrice

Désormais, le SpotMini de Boston Dynamics est apte pour l’ouverture des portes. En effet, SpotMini ouvre une porte munie d’une poignée classique.
Le robot dispose d’un bras préhensible. Ce bras est situé sur le dos de l’appareil.

SpotMini peut également tourner une poignée, tirer une porte et la maintenir ouverte pour laisser passer un autre collègue SpotMini.

Par ailleurs, SpotMini parvient enfin à entrouvrir une porte et à se mettre dans l’entrebâillement. Ce robot quadrupède est capable de résister aux pertes d’équilibre.

De plus, SpotMini réagit à toute vitesse face aux challenges à affronter. Profitez des prouesses de SpotMini en consultant ceci.

A propos de Boston Dynamics

Boston Dynamics est une firme américaine basée à Waltham, dans le Massachussetts. Elle se consacre essentiellement à la robotique.

La création de la société date de 1992 sur une idée de Marc Raibert et quelques collègues du MIT. Boston Dynamics œuvre sur des modèles de robot humanoïdes et quadrupèdes.

De 2013 à 2015, Google reprend la société de robotique. Depuis Juin 2017, Boston Dynamics est la propriété de Softbank, une holding japonaise.

Un robot en vente libre pour bientôt

Lors de la future commercialisation du SpotMini en 2019, Boston Dynamics a développé une stratégie spécifique. La firme a dévoilé la mise en route de la fabrication de 100 modèles pour cette année.

La production et les stocks vont augmenter progressivement en 2019. Pour l’instant, aucun prix de vente n’est communiqué.

Il est certain qu’une telle machine va sûrement coûter beaucoup d’argent. Par ailleurs, Marc Raibert envisage de distribuer les robots de Boston Dynamics dans les bureaux, dans un premier temps.

Par la suite, ces machines intelligentes feront leur entrée auprès des particuliers pour différentes utilisations pratiques. Le SpotMini pèse environ 25 kilos.

Retrouvez les sensations du SpotMini en vous rendant à  cette adresse.

 

Crédit Photo : futura-sciences.com & koreus.com

De formation supérieur en Marketing et communication, je kiffe partager et expliquer tout ce que je déniche sur Internet, spécialement les objets connectés. Je suis aussi cinéphile, je passe ma vie au ciné … non je ne suis pas un vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *