J’admire les scientifiques qui parviennent à repousser les limites de la médecine en termes de cécité. Pour cette fois, un groupement de chercheurs sont parvenus à concevoir une cornée artificielle révolutionnaire.

Une réponse à un besoin récurrent de cornées humaines

Au Royaume Uni, des chercheurs de l’Université de Newcastle ont initié une cornée humaine en 3D à partir de cellules souches. Selon Che Connon, qui officie comme ingénieur des tissus, le challenge le plus dur à relever porte sur le type d’encre nécessaire à la prothèse.

Le résultat aboutit à un élément à la fois fin et raide pour garder la forme spécifique en 3D. Pour y arriver, les scientifiques ont utilisé de l’alginate similaire à de la gelée.

Ils ont inclut des cellules souches provenant de donneurs ainsi que du collagène. Même si le recours aux dons est encore indispensable, cette technique permet de disposer de cellules suffisantes comparativement à la technique classique.

En effet, une cornée de donneur autorise l’impression de 50 cornées artificielles. Pour en savoir davantage sur les recherches, consultez ce sujet.

L’état actuel des dons de cornée et les attentes

Cette nouvelle technique n’assure pas un soin direct ou une amélioration de la vision humaine. Toutefois, des millions de personnes à travers le monde patientent pour qu’on leur greffe une cornée saine.

D’après les données procurées par le Syndicat National des ophtalmologistes de France, 800 patients sont en attente d’un don de cornée annuellement. Ils ont besoin d’une opération de chirurgie destinée pour la prévention de la cécité cornéenne.

Le mode de fabrication de la cornée 3D

La cornée artificielle 3D est fabriquée avec un mélange d’encre bio composée d’alginate et de collagène. La conception se fait en une dizaine de minutes par cornée.

Grâce à l’impression 3D, on peut fabriquer une forme correspondant idéalement à l’œil d’un patient. Les cornées obtenues sont personnalisables à un coût moindre.

La cornée imprimée en 3D est le futur de la médecine dite régénérative.

Le recours à la greffe de cornée

Une greffe de cornée est nécessaire quand les lésions de la cornée entraînent une baisse de vision et des douleurs invalidantes. La greffe consiste à ôter le tissu atteint et à effectuer son remplacement par un tissu sain de donneur.

Comparativement aux autres catégories de transplantations, la greffe de cornée entraîne rarement des rejets. Si un rejet survient dans seulement 1% des cas, l’instillation de gouttes ophtalmiques doit être effectué pendant 9 mois.

La maladie de la cornée entraîne une douleur au quotidien. Elle empêche ou gêne les activités journalières.

Cela concerne notamment la conduite automobile, la lecture. Si les verres de contact et les médicaments sont inopérants, une greffe de la cornée peut être recommandée.

Retrouvez l’essentiel sur cette pathologie en vous rendant ici.

 

Crédit Photo : innovant.fr & dailygeekshow.com

De formation supérieur en Marketing et communication, je kiffe partager et expliquer tout ce que je déniche sur Internet, spécialement les objets connectés. Je suis aussi cinéphile, je passe ma vie au ciné … non je ne suis pas un vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *