Je crois que la combinaison entre la technologie des robots et la nature avec les plantes est une réussite avec Flora Robotica. Flora Robotica est un projet visionnaire attendu par les centres-villes verts, d’ici l’horizon 2030.

Un projet qui réunit plusieurs spécialistes avec Flora Robotica

Flora Robotica est le projet d’un collectif de scientifiques. Ce projet européen regroupe des biologistes, des chercheurs, des roboticiens, des architectes.

L’objectif du projet cible le développement d’interaction entre les plantes et les robots. A terme, la génération de structures va contribuer à généraliser le projet au niveau des habitations.

Il s’agit d’une démarche de développement durable. En effet, la profusion d’espaces verts dans les agglomérations profitera à la population.

Cette invention vise la réduction de l’exposition à la pollution de l’air, aux nuisances sonores. Ainsi, une nette amélioration de la santé publique sera effective.

Pour en savoir plus sur le projet, consultez cet article.

Le recours à la lumière avec Flora Robotica

Flora Robotica est un projet européen financé par HORIZON 2020. Le projet traite de la recherche et de l’innovation.

En fait, l’expérimentation souhaite aboutir à un écosystème mi-naturel et mi-numérique. Le but final est de générer des structures architecturales hybrides qui fonctionnent en auto-gérance.

Comme les plantes réagissent positivement à la lumière, on fait appel à la lumière bleue. Ce type de lumière optimise l’ouverture des éléments propres au métabolisme afin de favoriser la croissance et le développement.

Ainsi, les chercheurs conçoivent des modules robotiques dotées de LED bleues pour la croissance des plantes. Ensuite, l’orientation de la pousse de la plante dépend d’un jeu de lumière.

La mission du robot de Flora Robotica

Le robot compte sur un capteur de proximité pour ressentir l’approche de la plante. Dès lors, le premier robot se connecte avec un second robot qui envoie de la lumière.

Par ce biais, la plante oriente sa pousse vers une direction différente. Par ailleurs, le robot se fixe à la tige ou à un tronc pour le contrôle des constantes vitales.

De plus, le robot est en charge de la gestion de l’arrosage, de la stimulation des tropismes des végétaux. Ce dispositif cible la croissance vers une forme architecturale prédéfinie.

Les premières phases d’essai de Flora Robotica

Les premiers essais de Flora Robotica se sont déroulés au Danemark. Des architectes ont travaillé avec des nattes tressées à titre de support de croissance.

En outre, les spécialistes ont également utilisés des filaments de fibre de verre afin d’obtenir des structures légères et tridimensionnelles. Les promoteurs du projet visent des espaces de vie hybrides en toute harmonie, dans des milieux urbains plus humains.

Découvrez le projet du futur en lisant ce sujet.

 

Crédit Photo : florarobotica.eu

De formation supérieur en Marketing et communication, je kiffe partager et expliquer tout ce que je déniche sur Internet, spécialement les objets connectés. Je suis aussi cinéphile, je passe ma vie au ciné … non je ne suis pas un vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *