J’estime que Spotify veut donner plus de liberté aux artistes indépendants, via l’auto-publication de leurs œuvres musicales. Actuellement, le service de streaming leur offre l’opportunité de mettre en ligne leurs créations.

Ils n’ont plus besoin de recourir à une maison de disques ou un intermédiaire.

Une auto-publication en ligne en version bêta

Pour le moment, le dispositif d’auto-publication est en version bêta. De plus, une liste limitée d’artistes précise les principaux bénéficiaires.

Il s’agit notamment de musiciens indépendants américains. Dans un futur proche, le service sera disponible pour une palette d’artistes beaucoup plus élargie.

L’objectif consiste à mettre le service à la disposition de plus de 200 000 artistes. En fait, ce sont des professionnels et des clients de la plateforme Spotify for Artists qui vont profiter de cette nouvelle manne.

Ainsi, la phase d’expérimentation va donner lieu à un service inédit pour les musiciens. Pour en savoir plus sur ce dispositif, consultez ce sujet.

Le mode opératoire de l’auto-publication sur Spotify

L’auto-publication est uniquement destinée aux artistes invités par Spotify. Après cette première étape, l’artiste propose son œuvre musical en ligne.

Ensuite, il renseigne les champs présents. Cela implique le titre, le compositeur. Il doit préciser aussi s’il s’agit d’un single ou d’un album voire d’une pochette, etc.

Enfin, il définit une date de sortie à destination du public. Il peut vérifier le rendu final, contrôler le bon déroulement de l’opération.

Ensuite, la demande est validée et adressée à Spotify.

Les atouts de l’auto-publication sur le service de streaming

En publiant personnellement leurs œuvres musicales sur Spotify, les artistes indépendants profitent pleinement du revenu de leur création. En effet, ce service révolutionnaire ouvre la voie à une réversion de 100 % au niveau des royalties des œuvres musicales.

Actuellement, il faut savoir que Spotify reverse entre 52 à 55 % à Universal Music, une importante maison de disques. Sur ces taux, l’artiste ne bénéficie que d’un montant très parcellaire.

L’objectif de Spotify avec ce dispositif

Pour sa part, Spotify effectue un prélèvement de 48 % des revenus de la musique qui est diffusée par ses soins. Par ailleurs, le programme Spotify For Artists autorise la consultation des statistiques d’écoute de la musique pour les artistes.

Le chargement direct de la musique sur Spotify est lié également au choix de la date de publication. De plus, Spotify annonce que la mise en ligne des œuvres musicales en ligne est totalement gratuite.

Le service de streaming ne prélève ni frais ni commission à l’artiste. Découvrez les avantages du procédé en lisant cet article.

 

Crédit Photo : engadget.com & 9to5mac.com

De formation supérieur en Marketing et communication, je kiffe partager et expliquer tout ce que je déniche sur Internet, spécialement les objets connectés. Je suis aussi cinéphile, je passe ma vie au ciné … non je ne suis pas un vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *