Je pense que Blackberry prend en main sa sécurité en rachetant Cylance. Ainsi, le pionnier des Smartphones bénéficie de l’IA pour une protection optimale.

Les enjeux de Blackberry avec Cylance

Récemment, Blackberry a racheté Cylance pour un montant de 1,4 milliard de dollars. Même si Blackberry a mis sous licence la fabrication des terminaux, l’entreprise se focalise davantage sur les logiciels de sécurité à destination de Smartphones et l’Internet des objets.

En outre, la marque souhaite déployer les capacités de Cylance. Ce déploiement s’adresse à la totalité du portefeuille de Blackberry. On peut citer notamment le système d’exploitation QNX.

Il intègre des dispositifs médicaux à travers 120 millions de véhicules. Dans un futur proche, la firme veut inclure Cylance à la plateforme de communication Blackberry Spark.

Pour en savoir plus, adressez-vous ici.

Les capacités de Cylance pour la cybersécurité

Dans les faits, Cylance fait appel à l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. Ces technologies servent à la prévention des menaces sur la sécurité des ordinateurs.

Le principe de Cylance repose sur un agent logiciel léger hébergé sur le terminal. Ainsi, ce logiciel peut fonctionner en ligne et hors ligne.

En outre, ce logiciel requiert de la mémoire et suffisamment de puissance pour être opérationnel. Pour sa part, Blackberry table sur l’IA et la cybersécurité pour UEM ou Unified Endpoint Management.

De plus, la marque envisage de mettre en avant la mobilité de Cylance pour générer une plateforme unique. Enfin, Cylance va devenir une nouvelle unité commerciale au sein du groupe Blackberry.

Le but de l’entreprise Cylance

Cylance Protect œuvre dans cybersécurité afin de détecter proactivement l’exécution des malwares. L’OS en temps réel est actuellement utilisé dans l’embarquement à destination des projets de véhicules autonomes.

Ensuite, la protection contre les attaques de Cylance se base sur les modèles et les algorithmes. Ces derniers sont capables de prévoir et de prévenir les menaces connues et inconnues.

En parallèle, le segment est déjà occupé par IBM Watson for Cybersecurity, RSA security Analytics, Darktrace Vectra Networks.

Une implantation dans les grands comptes

Lors du rachat de Cylance, Blackberry ne cible plus uniquement la protection de son portefeuille. La firme souhaite profiter de cette expérience combinée.

Pour l’heure, la société compte 3 500 entreprises clientes actives incluant 20 % de sociétés appartenant au Fortune 500.

Blackberry ambitionne de développer son accès vers un maximum de grands comptes du monde des affaires. Pour plus de précisions, reportez-vous sur ce lien.

 

Crédit Photo : usinenouvelle.com & blogs.blackberry.com

De formation supérieur en Marketing et communication, je kiffe partager et expliquer tout ce que je déniche sur Internet, spécialement les objets connectés. Je suis aussi cinéphile, je passe ma vie au ciné … non je ne suis pas un vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *