Je vous informe sur l’initiative de Microsoft  Research avec des outils universels à destination des applications Unity. Il s’agit d’une boîte à outils destinée aux malvoyants.

L’essentiel sur la boîte à outils logicielle SeeingVR

Ainsi, les chercheurs de Microsoft Research tablent sur SeeingVR. Cette boîte à outils logicielle comprend 14 outils pour le moteur Unity.

Ces outils peuvent être associés selon les besoins des utilisateurs. Chaque pathologie liée à la malvoyance comprend divers effets.

On a droit à un effet de tunnel, des zones mortes, une sensibilité exacerbée à la lumière, une acuité visuelle limitée. Les pathologies dépendent aussi du type d’application.

Pour plus de détails, consultez cet article.

Les autres composantes de Seeing VR

On peut également profiter d’outils comme la fonction loupe, l’effet bifocal ou verre progressif. On peut aussi compter sur le réglage du contraste et de la luminosité.

Par ailleurs, il est possible de mettre en surbrillance le bord des objets virtuels pour une distinction plus facile. En outre, on peut mettre en avant un outil de mesure de profondeur, le pointage d’un objet, d’une zone de texte dans une scène et la disposition d’une description audio.

L’atout de ce dispositif est la rétrocompatibilité avec les applications Unity présentes. Ainsi, aucun travail d’adaptation n’est nécessaire.

https://www.youtube.com/watch?v=NtFxOu8XTxU

Le test de la solution sur un groupe

Un test concernant un groupe de 11 personnes malvoyantes a permis l’obtention de plusieurs résultats. On leur a demandé de faire plusieurs tâches en VR.

On peut citer le cas de la sélection d’une option dans un menu, le fait d’attraper des objets virtuels, ou de tirer pour l’atteinte d’une cible en mouvement. On a pu constater que les participants sont parvenus à exécuter les tâches de manière plus rapide et avec davantage de précision avec l’usage de SeeingVR comparativement à l’expérience basique.

Par ailleurs, chaque cobaye a fait appel à une combinaison d’outils variée. Cela permet de valider une approche plus flexible et de disposer d’une personnalisation sélectionnée par les chercheurs.

Un autre projet de navigation pour les aveugles

D’autres chercheurs oeuvrent sur une expérience de réalité virtuelle non-visuelle qui s’adresse aux aveugles. Nommée Microsoft SoundScape, elle fait appel à un univers sonore spatialisé.

Cela permet aux non voyants d’accéder à un entraînement pour la navigation dans un monde inconnu. Les deux solutions vont faire l’objet d’une présentation lors de la conférence ACM CHI 2019 de Glasgow du 4 au 9 mai 2019.

Pour plus de précision, cliquez sur ce lien.

Crédit Photo : realite-virtuelle.com & roadtovr.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *