Snapchat

Dans la journée de mercredi, de nombreux utilisateurs ont américains et européens ont constaté des pannes sur l’application Snapchat. Ces problèmes seraient liés à une mise à jour récente de l’application. Dans un communiqué, l’équipe en charge de la maintenance de l’application a annoncé avoir corrigé le problème.

Une panne liée à une mise à jour de filtres Snapchat

Les problèmes ont été repérés rapidement par l’équipe de développement de l’application Snapchat. En effet, dès la fin d’après-midi, le support de l’application avait noté avoir pris « conscience que de nombreux Snapchatters ont des difficultés à utiliser l’appli. Tenez bon – on regarde ce qui se passe« . En effet, dans le même temps, le site Downdetector, qui relève les pannes et les bugs informatiques des différentes applications a reçu près de 100 000 plaintes d’utilisateurs de l’application Snapchat.

Quelques heures plus tard, Snapchat annonçait avoir corrigé le problème, indiquant que tout devait être revenu à la normale :  » Nous avons rafistolé (ce qui posait problème). Si vous avez encore des soucis, faites-le nous savoir ! « . Les problèmes étaient liés à l’implémentation de nouveaux filtres Snapchat spécialement conçus pour l’épidémie de coronavirus. Ces filtres, mis en place en partenariat avec l’OMS, apportent des conseils et des informations pour se protéger du coronavirus

Le trafic sur le réseau social, a, comme toutes les autres plateformes, considérablement augmenté au cours des semaines précédentes. En cause, l’épidémie de coronavirus, qui pousse les gens à rester chez eux et qui de ce fait, utilisent beaucoup plus les applications qui permettent d’avoir des échanges sociaux. « Le volume d’appels vidéo, souvent passés avec des effets de réalité augmentée, a augmenté de 50% fin mars par rapport à fin février« , a expliqué l’équipe de Snapchat dans un communiqué.

En début de semaine, l’application Snapchat a également annoncé vouloir aller plus loin en offrant une nouvelle expérience de réalité augmentée pour « faire des dons » via l’OMS…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *