La crise sanitaire du coronavirus semble avoir accéléré de manière spectaculaire les mutations déjà en cours dans le secteur de la distribution. Les Français plébiscitent davantage le commerce en ligne et les magasins de proximité : deux piliers du modèle développé depuis plusieurs années par le groupe Casino.

Pendant le confinement, les habitudes de consommation des Français ont été totalement bouleversées. Le coronavirus les a obligés à adopter ou à renforcer certaines habitudes. Il s’agit notamment de la préférence pour les magasins de proximité, le commerce en ligne et pour des produits sains et de qualité. Les acteurs de la grande distribution devront immanquablement s’approprier ces mutations pour survivre. Certains, comme le groupe de Jean-Charles Naouri, ont déjà une longueur d’avance dans ce domaine.

Développer les magasins de proximité

Pendant le confinement, les hypermarchés des périphéries ont été boudés au bénéfice des enseignes plus petites, et de proximité. Les Français ont privilégié le lien direct avec leur épicerie ou superette de quartier. Une réalité qui a été particulièrement marquée dans les grands centres urbains.

La proximité constitue justement l’un des points forts de la stratégie du groupe Casino qui a enregistré au cours de la période du confinement « une surperformance des magasins urbains, des formats de proximité et de l’e-commerce qui perdure après le déconfinement », a expliqué le distributeur stéphanois lors de son Assembée générale qui s’est tenue le 17 juin.

Les chiffres démontrent cette réalité avec des ventes en progression de 20% pour les enseignes de proximité Vival, Petit Casino et Spar, contre 9% pour les supermarchés du groupe et 5,1% pour Monoprix.

Mettre l’accent sur la qualité et le bio

Le confinement a sans doute aussi accéléré une autre tendance de fond de notre société : la volonté pour les consommateurs de se tourner vers des produits de qualité, authentiques et sains. L’exemple du bio est, en ce sens, saisissant.

Selon une étude de l’Agence Bio, réalisée entre le 16 mars et fin mai, 70% des Français ont consommé des produits bios au cours du confinement, soit une croissance de 8 % en deux mois et demi. Et, toujours selon la même étude, la quasi-totalité de ces consommateurs a décidé de continuer à favoriser ces produits.

Le groupe Casino, pionnier du secteur à travers l’ensemble de ses enseignes et qui se positionne exclusivement sur ce format avec son enseigne spécialisée Naturalia, devrait tirer son épingle du jeu. L’enseigne bio, qui compte 210 magasins de proximité, a vu ses ventes accélérer de 40% pendant le confinement. Dans ce contexte, elle a décidé de poursuivre son rythme d’expansion annuelle de 20 à 30 magasins et de continuer le développement de ses concepts, tels que Naturalia Vegan et Naturalia Origines (spécialisé dans le bien-être). Par ailleurs, Naturalia va accroitre son offre de produits locaux et de made in France (90 % actuellement), tout en ambitionnant être certifiée B-Corp cette année.

L’e-commerce appelé à plus de dynamisme

Pour les grandes enseignes de la distribution comme pour les petits commerçants, le commerce en ligne est aussi devenu incontournable à la faveur du confinement. Selon Raam Ratnam, analyste pour l’agence de notation Standard & Poor’s, « la consommation depuis la maison va rester à des niveaux importants ».

Le commerce en ligne concernera de plus en plus l’alimentaire, via la livraison à domicile et le click & collect dans les zones urbaines. Des services dans lesquels le groupe Casino a beaucoup investi avec par exemple le site Mescoursescasino.fr, l’application mobile Casino Drive&Livraisons, Monoprix & moi, l’appli Franprix, et plus globalement le partenariat noué entre le groupe Casino et le champion britannique de la logistique Ocado.

En avril dernier, le distributeur a ouvert avec, l’aide du britannique Ocado, un entrepôt très high-tech à Fleury-Mérogis. Le site est géré par des robots dopés à l’intelligence artificielle. De quoi faire gagner du temps dans la livraison et assurer au consommateur un choix infini de produits à glisser dans son panier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *