Le distributeur cinématographique algérien Diwan « Riad al-Fath » s’est excusé auprès de son public pour ne pas avoir diffusé le film «Papicha » réalisé par Mona Madour, et cela sans donner de raison. Parallèlement, Netflix a annoncé la diffusion de ce film controversé le 20 septembre 2020. Le film raconte la souffrance d’une jeune fille algérienne due aux extrémistes islamiques pendant la décennie noire. On y voit Najma, une étudiante universitaire qui vit dans la cité universitaire, aspirer à devenir une créatrice de mode, mais ses choix semblent être contestés par des groupes religieux extrémistes.

« Papisha » signifie en dialecte algérien la belle et élégante fille. En effet, au début du film, l’actrice apparaît au sommet de sa beauté, ambitieuse, créative et amoureuse de sa vie. Le long métrage « Papicha » est le premier ouvrage de la réalisatrice Mounya Madour. Elle revient sur les détails de l’histoire véridique d’une jeune universitaire qui souhaite se libérer des contraintes de la société. Cette jeune femme fait face à de nombreux problèmes, en particulier lors de la montée du courant islamique radical au début des années 1990.

Najma est une jeune étudiante résidente à la cité universitaire à Alger. Un jour, elle souhaite organiser un défilé de mode, où les filles porteront la tenue traditionnelle algérienne la plus ancienne ( El haïk). Najma est alors frappée par la terrible réalité l’empêchant de réaliser son rêve qui semble pourtant simple. Par conséquent, afin de pouvoir concrétiser son projet et avoir du control sur la situation, elle essaye de négocier avec le groupe extrémiste, mais cela lui coute cher. Les détails du film reflètent une réalité vécue, qui a conduit au meurtre de plusieurs innocents ayant tenté de défendre la liberté et les droits des femmes au sein d’une société contrôlée par les valeurs masculines.

Le film a fait l’objet de nombreuses critiques, qui considéraient cette histoire comme un exemple de la brutalité d’une secte et non pas d’un système entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *