Bill Gates, nouveau président des Etats Unis.

 

Le candidat démocrate Joe Biden a remporté samedi l’élection présidentielle américaine, en obtenir les 270 grands électeurs nécessaires. Comme de nombreux dirigeants à travers le monde, les patrons de la tech ont adressé leurs félicitations au 46e président des Etats Unis.

À moins d’une énorme surprise judiciaire, Joe Biden devrait être le prochain locataire de la Maison Blanche, dès le 20 janvier 2021. En effet, il a été élu président des Etats Unis le samedi 7 novembre, après avoir obtenu les 270 grands électeurs nécessaires. Sa victoire fut un grand soulagement pour de nombreux dirigeants mondiaux, qui se sont empressés de le féliciter. Parmi eux le président français Emmanuel Macron et la Chancelière allemande Angela Merkel, lassés des démêlés avec Donald Trump. Du côté des grandes entreprises, notamment au niveau de la tech, l’élection de Joe Biden apparait comme une opportunité à saisir.

De nouvelles relations entre les États-Unis et le reste du monde

Brad Smith, le président de Microsoft, a été l’un des premiers à adresser ses félicitations. « Chaque président élu mérite nos félicitations, nos meilleurs vœux et notre soutien au pays dans son ensemble. La transition pacifique du pouvoir est une tradition durable et vitale de notre démocratie depuis plus de deux siècles, et elle le reste aujourd’hui », a-t-il expliqué, rappelant au passage qu’en 2016 son entreprise avait publié un billet de blog pour saluer la victoire de Donald Trump. Aussi, il estime qu’avec l’élection de Joe Biden, « il faut saisir l’opportunité de construire (…) une coopération entre le gouvernement et l’industrie » et « entre les États-Unis et le reste du monde ».

« Le peuple américain a prouvé une fois de plus que notre démocratie est forte »

Considéré par Donald Trump comme un ennemi juré, Jeff Bezos, fondateur et CEO d’Amazon, a écrit sur Instagram : « Félicitations au président élu Joe Biden et au vice-président élu Kamala Harris. En votant en nombre record, le peuple américain a prouvé une fois de plus que notre démocratie est forte. ». Autre cible du président sortant, Bill Gates, fondateur de Microsoft. Le milliardaire devenu philanthrope dit qu’il a « hâte de travailler avec la nouvelle administration et les dirigeants des deux côtés du Congrès pour maîtriser la pandémie, pour mobiliser des partenaires dans le monde entier sur des questions comme la pauvreté et le changement climatique, et pour s’attaquer aux problèmes de l’inégalité. ».

Kamala Harris, première femme de couleur vice-présidente

Chez Facebook, c’est Sheryl Sandberg, directrice d’exploitation du groupe, qui a publié une photographie de la nouvelle vice-présidente sur son compte Instagram. Dans sa description, elle précise que « pour la première fois en 231 ans » le « prochain vice-président sera une femme noire et sud-asiatique américaine, fille d’immigrants ». En outre Arvind Krishna, CEO d’IBM, qui a publié une lettre ouverte au président désigné afin de le féliciter et lui faire part des doléances de son entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *