La nouvelle sensation de Netflix connaît un tel succès qu’il s’est emparé des enfants qui n’hésitent pas à s’adonner à ses jeux de violence. Les parents démunis, s’en inquiètent.

Il fallait peut-être s’y attendre. Squid Game, la nouvelle série sud-coréenne de Netflix est dans une certaine mesure victime de son succès, notamment auprès des enfants. Alors qu’elle est en principe interdite d’accès aux moins de 16 ans, la série dystopique fait fureur chez les plus jeunes. Quitte à tenter de reproduire les scènes plus tard.

C’est que la production cinématographique fait appel à des jeux d’enfants dont le très connu 1,2,3 Soleil, le jeu des billes, celui de la corde, entre autres. Il n’est donc pas étonnant que les plus jeunes veuillent s’y adonner. Sauf que tout au long des neufs épisodes de Squid Game, les différents jeux se déroulent dans un univers gore où les acteurs, la peur au ventre, sont contraints de faire échec à leur vis-à-vis par tous les moyens possibles. Au risque d’y laisser la vie. Car le principe de la compétition est qu’une seule personne doit survivre parmi plus de 400 concurrents.

Folie dans les cours de récré

Cette fin tragique est-elle de nature à dissuader les enfants ? À l’évidence, non. Bien au contraire, ils sont de plus en plus attirés par ce phénomène mondial qui a déferlé partout depuis sa sortie mi-septembre. Au travail, sur les réseaux sociaux à la maison, tout le monde ou presque parle de cette série désormais regardée par plus de 130 millions de foyers, selon les chiffres de Netflix. Les enfants aussi veulent en savoir davantage, même quand ils n’ont pas l’âge minimal requis. Nombre de jeunes se retrouvent par ailleurs à vouloir imiter les jeux de la série dans la vie réelle. Les cours de récréation, même à l’école primaire, sont ainsi devenues des réceptacles de ce phénomène. Cela s’est vu notamment en France et en Belgique ces dernières semaines avec des passages à tabac pour les infortunés. De quoi alerter les autorités éducatives qui multiplient des appels à la vigilance.

Les parents eux sont partagés entre la tentation de laisser leurs enfants voir Squid Game et celle de les en priver afin de les protéger de ses nombreuses scènes de violence. Comment concilier ces deux positions tout en préservant les couches les plus vulnérables ? C’est la problématique que fait naître la nouvelle poule aux œufs d’or de Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.