Amazon, le géant américain du e-commerce, propose actuellement des livraisons à vélo électrique ou à pied à certains clients britanniques. L’entreprise a annoncé l’ouverture de son premier hub de micromobilité au Royaume-Uni, à Hackney dans le centre de Londres, pour des livraisons plus durables.

À Londres, de l’autre côté de la Manche, Amazon teste le mode « zéro émission » dans sa zone d’expédition à travers son hub de micromobilité. Elle propose aux clients d’être livrés via des vélos électriques ou des livreurs à pied. L’objectif du géant américain du e-commerce est de rendre 50 % de ses livraisons neutres en carbone d’ici à 2030, avant d’atteindre les 100 % d’ici à 2040. « C’est formidable de voir Amazon prendre l’initiative de s’éloigner des combustibles fossiles coûteux », s’est réjoui Greg Hands, ministre de l’Énergie britannique. 

En collaboration avec le London Borough of Hackney, Amazon a créé ce nouveau hub dans le but de livrer à des millions de clients chaque année, en plus des millions de livraisons déjà entreprises par ses camionnettes électriques. « La nouvelle flotte de vélos et de marchettes e-cargo remplacera directement des milliers de trajets traditionnels en van sur les routes de Londres et réduira les embouteillages ». Pour le ministre des Transports Trudy Harrison, «les plans d’Amazon vont non seulement stimuler les opportunités d’emplois verts, mais garantir que les clients continueront à recevoir leurs colis tout en s’efforçant de protéger notre planète du changement climatique ».

Conscient de la pollution que peut engendrer la livraison de colis via les camions classiques, Amazon ambitionne d’étendre sa flotte de « véhicules à zéro émission ». Elle prévoit de lancer à travers le Royaume-Uni d’autres centres de livraison de fret électronique dans les mois à venir. Des initiatives qui visent à rapprocher l’entreprise de sa mission Shipment Zero. « Nos nouveaux vélos e-cargo, nos déambulateurs et notre flotte de livraisons de véhicules électriques en pleine croissance nous aideront à effectuer plus de livraisons zéro émission à nos clients que jamais auparavant à Londres et au Royaume-Uni », explique Jean Boumphrey, Responsable Pays Royaume-Uni, Amazon.

L’entreprise prévoit également de gérer ses activités entièrement aux énergies renouvelables d’ici 2025. Elle a annoncé l’installation de plus de 30 000 panneaux solaires supplémentaires sur ses sites de Manchester, CoalvilleHaydock, Bristol et Milton Keynes d’ici la fin de l’année. Amazon dispose de 18 projets solaires sur ses sites au Royaume-Uni. Elle s’efforce de doubler ce nombre d’ici 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.